Assurance immobilière : quels en sont les enjeux ?

Lors de la concrétisation d’un projet immobilier, le recours à un prêt immobilier est souvent l’une des solutions de financement les plus en vogue. En effet, bon nombre de propriétaire et de futur acquéreur optent pour le crédit immobilier pour diverses raisons. En premier, ce type de financement est plus ou moins facile à obtenir. Ensuite, il met à la disposition de l’emprunteur la somme dont il a besoin pour réaliser son projet. Ce dernier procédera au remboursement du prêt selon ses moyens, mais aussi selon les termes du contrat signé avec le créditeur (banque, société de crédit). Dans l’octroi du crédit immobilier, il est souvent demandé à l’emprunteur de souscrire à une assurance emprunteur. Qu’est-ce exactement ? Quels en sont notamment les enjeux ?

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Pour en savoir un peu plus sur l’emprunt immobilier, visitez ce lien https://www.boursedescredits.com/credit-immobilier.php. Vous y trouverez les informations nécessaires pour trouver un crédit immobilier à la hauteur de votre projet, ainsi que de vos possibilités financières. En ce qui concerne l’assurance emprunteur, comme son nom l’indique, elle a pour fonction d’assurer l’emprunteur. En d’autres termes, le prêt attribué au porteur de projet se voit couvert de certains risques qui peuvent survenir au cours du délai de remboursement dudit crédit. Le créditeur suggère souvent la souscription à ce document à son client. Des garanties seront demandées à l’emprunteur sur sa santé, son activité professionnelle, mais aussi sur son existence en tant que personne physique.

Une couverture de risques divers

L’assurance emprunteur ou assurance immobilière suppose une couverture sur différents risques liés à l’attribution du prêt en question. Elle prend en charge notamment :

  • Les anomalies qui ternissent la destination de l’ouvrage. Ce sont entre autres, les fissures des murs, les problèmes d’isolation ou encore les infiltrations et les affaissements.
  • Les malfaçons et les vices qui menacent la solidité du bâtiment.

Il est utile de souligner le fait que la couverture face à ces risques est obligatoire. Cela a été particulièrement établi pour anticiper l’émergence de problèmes durant la durée du prêt immobilier.

Les différents types d’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur se décline en plusieurs types. On a en premier lieu la plus célèbre d’entre elles : la garantie décennale. Cette forme de garantie couvre pour une durée de dix années, les risques de présence de vices cachés. Un encadrement des prestations des professionnels de la construction est aussi son plus grand atout. En second lieu, il y a la garantie après travaux. Cette dernière permet de se protéger des anomalies et des malfaçons constatées après la livraison du chantier. Pour finir, nous avons la garantie de parfait achèvement. Ce dernier type d’assurance couvre les vices et les défauts qui sont énumérés dans le procès verbal édifié à la réception des travaux. Le constructeur sera responsable de la réparation de ces malfaçons.


Archivé sous Economie

|

|
Permalink

Laisser un commentaire